Aidez à mettre fin à la stigmatisation entourant la santé mentale.
C’est plus facile que vous ne le croyez!

C’est un fait, un Canadien sur cinq sera touché par la maladie mentale au cours de sa vie. La stigmatisation liée à la maladie mentale est l’un des principaux obstacles que les personnes qui en souffrent doivent franchir. C’est la principale raison pour laquelle les deux tiers des personnes vivant avec une maladie mentale n’iront pas chercher de l’aide.

En partenariat avec la Dre Heather Stuart, la Chaire de recherche Bell sur la santé mentale et la lutte contre la stigmatisation de l’Université Queen’s a identifié 5 façons simples d’aider à mettre fin à la stigmatisation, laquelle empêche tant de gens qui souffrent à aller chercher l’aide dont ils ont besoin.

5 façons d’aider

Choisissez
les bons mots

Les mots que vous utilisez peuvent faire toute la différence. Les mots peuvent aider, mais ils peuvent aussi nuire. Que préférez-vous?

Langage à surveiller :

  • Schizo
  • Fou
  • personne atteinte de schizophrénie
  • personne avec une maladie mentale
Aidan

Renseignez-vous

La stigmatisation existe depuis longtemps et une bonne façon d’aider à y mettre fin est de connaître les réalités et les mythes de la maladie mentale. Renseignez-vous sur les réalités et les mythes et chassez la stigmatisation.

Aidan

Soyez
gentil

La simple gentillesse peut faire toute la différence. Un sourire, une bonne écoute ou une invitation à prendre un café : ces petits gestes de bonté peuvent aider à ouvrir le dialogue et à faire savoir à quelqu’un qu’on est là.

Des phrases comme « Ça va passer » et « Prends ça cool » peuvent nuire plutôt qu’aider. À la place, offrez votre soutien en disant : « Je suis désolé que tu ne te sentes pas bien » ou mieux encore, demandez ce que vous pouvez faire pour aider.

Aidan

Écoutez
et demandez

La maladie mentale est une expression très répandue de la souffrance humaine. Être à l’écoute et demander comment on peut aider ou simplement être là pour les gens que vous aimez est la première étape vers le rétablissement.

Voici quelques exemples :

  • Je suis désolé que tu ne te sentes pas bien.
  • J’ai remarqué que tu avais la mine basse dernièrement
  • Est-ce que tout va bien?
  • Comment puis-je aider?
Aidan

Parlez-en

Brisons le silence. Parlons du fait que la maladie mentale nous touche tous directement ou par l’entremise d’un ami, d’un membre de notre famille ou d’un collègue. Le récit des personnes ayant fait l’expérience de troubles de santé mentale et qui se portent bien contribue à changer les stéréotypes. La plupart des gens qui connaissent des problèmes de santé mentale peuvent et vont se rétablir.

Aidan

D’autres
astuces utiles

Pour vous aider à prendre part à la conversation, la trousse de conversation Bell Cause pour la cause fournit des renseignements et des ressources afin de faciliter la conversation dans votre collectivité, ainsi que des recommandations sur la manière d’amorcer le dialogue avec des personnes qui vous sont chères et qui pourraient avoir besoin de votre aide.

Obtenir le guide de conversation

Où trouver de l’aide?

L’information présentée sur ce site ne doit pas être utilisée à des fins de diagnostic, de traitement ou d’orientation. Les personnes qui désirent en savoir plus devraient communiquer avec leur médecin ou leur centre local de toxicomanie ou de santé mentale. Si vous êtes en crise, veuillez appeler le 911 ou vous rendre au service d’urgence le plus proche.

Obtenir de l’aide