C’est la Journée Bell Cause pour la cause! Unissons nos voix pour maintenir l’élan de la santé mentale au Canada

Montréal , mercredi 25 janvier 2017

  • Clara Hughes et l’équipe Bell Cause pour la cause vous invitent à parler, à texter et à vous joindre à la conversation sur les médias sociaux – qui comprennent maintenant Instagram et Snapchat.
  • Aidez-nous à créer un Canada libre de préjugés en manifestant votre soutien et contribuez ainsi à accroître les dons de Bell au profit des programmes de santé mentale, sans frais supplémentaires de votre part.
  • Regardez l’émission Howie Mandel: A Bell Let’s Talk Day Special à 19 h (HE).
  • Apprenez les cinq façons simples de mettre fin à la stigmatisation entourant la maladie mentale et intégrez-les à votre conversation aujourd’hui.
  • Visitez Bell.ca/cause pour en savoir plus.

« Canadiens, engageons la conversation! La vérité, c’est que la maladie mentale nous touche tous – une personne sur cinq est touchée directement, et cinq sur cinq le sont chaque jour d’une façon ou d’une autre en raison de l’incidence de la maladie dans la famille et chez les amis, voisins ou collègues, a affirmé Clara. Cependant, nous pouvons et parvenons à exercer un impact véritable. Amorcez aujourd’hui vos propres conversations sur la santé mentale avec tous ceux que vous connaissez. Joignez-vous aux millions de personnes qui, au Canada et dans le monde entier, manifestent leur soutien en appelant, en textant ou en passant le mot sur les médias sociaux. Ensemble, nous avons transmis près de 126 millions de messages de soutien l’an dernier lors de la Journée Bell cause pour la cause – et je sais que nous pouvons amener la lutte contre la stigmatisation à un niveau encore plus élevé cette année! »

Il est plus facile que jamais de se joindre à la conversation
Aujourd’hui, Bell versera 5 cents au profit de programmes canadiens en santé mentale pour chacune des interactions suivantes, sans frais supplémentaires pour les participants :

  • Chaque message texte envoyé et chaque appel interurbain ou mobile effectué par les clients de Bell Canada et de Bell Aliant
  • Twitter : chaque tweet utilisant le mot-clic #BellCause, maintenant assorti de l’émoji Bell Cause
  • Facebook : chaque visionnement de la vidéo officielle de la Journée Bell Cause pour la cause sur Facebook.com/BellCausePourLaCause
  • Instagram : chaque publication utilisant le mot-clic #BellCause
  • Snapchat : chaque utilisation du géofiltre Bell Cause pour la cause

L’année dernière, les 125 915 295 interactions effectuées lors de la Journée Bell Cause pour la cause ont permis d’accroître de 6 295 764,75 $ le financement versé par Bell au profit de programmes de santé mentale. #BellLetsTalk a été le mot-clic le plus utilisé au monde lors de la journée Bell Cause pour la cause 2016. Il a été aussi le mot-clic le plus utilisé au pays au cours de 2016, tandis que #mentalhealth figurait parmi les 10 premiers, ce qui montre clairement que les Canadiens parlent de santé mentale toute l’année.

Une journée complète d’événements
Les principaux médias et des organismes grands et petits parleront de santé mentale aujourd’hui, y compris Bell Média. Des émissions sur le thème de la santé mentale seront diffusées toute la journée sur les propriétés radio, télé et numériques de Bell Média, mettant en vedette Clara et des Canadiens de tous les horizons qui participent à la conversation sur la santé mentale. Voici les principaux faits saillants de la journée :

Émission spéciale de la Journée Bell Cause pour la cause avec Howie Mandel
Diffusée en simultané à 19 h (HE) et à 19 h (HP) sur CTV et CTV Two, et en continu à CTV.ca et sur l’application CTV GO. Au cours d’un entretien avec Melissa Grelo, animatrice des émissions The Social et Your Morning, Howie parle de son expérience de la maladie mentale. L’émission spéciale sera également présentée en continu sur CraveTV et sur demande après la diffusion de la première sur le réseau.

« Le fait d’avoir vécu toute ma vie avec des problèmes de santé mentale me porte à croire que cette conversation est absolument nécessaire et qu’elle doit avoir lieu, a affirmé Howie. J’ai bon espoir que cette émission donnera aux gens le sentiment qu’ils ne sont pas seuls à vivre ce qui leur arrive. »

Your Morning
Mary Deacon, présidente de Bell Cause pour la cause, parle de la manière dont la campagne aide les gens au quotidien et de la rapidité avec laquelle le message sur la santé mentale s’est répandu. La psychologue Nasreen Khatri parle des signes et des symptômes de l’anxiété, depuis ce que l’on considère comme un niveau normal de stress jusqu’au degré d’anxiété où il est recommandé de demander de l’aide. L’émission commence à 6 h (HE).

The Marilyn Denis Show
L’invité spécial Howie Mandel parle avec franchise de son parcours personnel marqué par des troubles obsessionnels compulsifs et des troubles déficitaires de l’attention avec hyperactivité. Une discussion sur les soins et les traitements destinés aux militaires qui souffrent de trouble de stress post-traumatique est également prévue, et une téléspectatrice expliquera comment l’émission l’a aidée à prendre conscience qu’elle souffrait de dépression post-partum. L’émission commence à 10 h (HE) et à 11 h (HP).

The Social
Clara se joint aux coanimatrices Melissa Grelo, Marci Ien, Cynthia Loyst et Lainey Lui en tant que cinquième participante afin de parler de sujets sur la santé mentale. Kimberly Moran, présidente et chef de la direction de Santé mentale pour enfants Ontario, et sa fille se joignent aux coanimatrices pour partager leur vécu personnel et discuter de l’état des ressources en santé mentale destinées aux enfants canadiens. L’émission commence à 13 h (HE) et à 13 h (HP).

Diffusion du documentaire La Dépression… puis après à Canal Vie
Canal vie présente le documentaire La Dépression…puis après. Véronique Bannon a déjà souffert de dépression. Dans ce documentaire unique, elle part à la rencontre de trois adultes qui ont été atteints de problèmes de santé mentale. La production fait un retour en arrière de 17 ans avec les protagonistes qui sont maintenant dans la trentaine. LA DÉPRESSION, PUIS APRÈS... est un message d'espoir pour ceux qui se demandent s'il est possible de s'en sortir : oui il y a un après où le bonheur existe. Le documentaire commence à 19 h (HE).

RDS
RDS nous parle de la santé mentale tout au long de sa programmation aujourd'hui. Des témoignages et reportages sur Anthony Coady -(Alouettes de Montréal), Marie-France Dubreuil, Mark Borowiecki (Sénateurs d'Ottawa Senators) et Roseline Fillion.

TSN.ca
TSN.ca présente un documentaire original intitulé The Sound of Thunder, qui porte sur une équipe de softball amérindienne s’employant à soutenir les initiatives en faveur de la santé mentale à l’intention des jeunes de la communauté.

ALT sur VRAK
ALT (Actualité Légèrement Tordue), émission humoristique sur les actualités diffusée sur la chaîne VRAK, accueille Marie-Soleil Dion afin de parler de santé mentale. L’émission commence à 17 h (HE).

Daily Planet à Discovery
Émission sur les phobies avec le Dr Stéphane Bouchard de l’Université du Québec en Outaouais et du Laboratoire de cyberpsychologie de Gatineau, l’un des plus célèbres dans le monde. Le Dr Sameer Sheth du centre médical de l’Université Columbia à New York parlera de la stimulation profonde du cerveau. L’émission commence à 19 h (HE).

Séance de questions et réponses sur Twitter avec Clara et Marie-Soleil
Une séance de questions et réponses sur Twitter Canada avec Clara et Marie-Soleil Dion commencera à 14 h 30 (HE). Pour poser une question ou suivre la conversation, cherchez les mots-clics #BellCause et #QR sur Twitter.

« Si quelqu’un tombe et se blesse, la plupart des gens vont s’empresser de le secourir, mais il suffit de mentionner un problème de santé mentale, et trop souvent les gens se détournent, a affirmé Marie-Soleil. Je suis vraiment ravie de me joindre à Clara pour vous parler de la manière de changer cela. »

Match 905 des Raptors pour soutenir Bell Cause pour la cause Michael Landsberg et Kevin Breel assisteront au match 905 des Raptors à 11 h (HE) au Hershey Centre de Mississauga où plus de 5 000 jeunes recevront des gants pour écran tactile Bell Cause pour la cause.

« Je sais que chaque fois que je parle de mon expérience et que quelqu’un écoute, la vie de cette personne est transformée », a indiqué Michael. « Nous menons tous notre combat, mais le plus important est d’en parler à quelqu’un », a ajouté Kevin.

Mary Walsh à Ottawa
Mary participera à une discussion de groupe sur la santé mentale avec des membres des Forces armées canadiennes : l’adjudant-chef Kevin West, le colonel Rakesh Jetly, la capitaine de corvette Lyn Kingsley et Gilles Moreau. La séance commencera à 13 h et sera animée par la lieutenante de vaisseau Julie McDonald, membre des Forces armées canadiennes, et par le chef d’antenne du bulletin CTV Ottawa News, Graham Richardson. La discussion de groupe sera diffusée en direct et en continu sur Twitter, Periscope et Facebook. Leurs Excellences le très honorable David Johnston, gouverneur général du Canada, et Mme Sharon Johnston participeront à l’événement.

« Beaucoup de gens qui souffrent de maladie mentale ont en fait les réponses que la plupart d’entre nous cherchent, la sagesse et l’introspection dont nous avons besoin, a expliqué Mary Walsh. Nous devons apprendre à les écouter. »

Andrew Jensen à Halifax
Andrew sera au Nova Scotia Community College pour se joindre à une discussion entre étudiants à propos de la santé mentale. La discussion sera diffusée en direct à compter de 12 h (heure de l’Atlantique) sur les 13 campus. À 19 h, Andrew participera à la mise au jeu lors d’un match de l’équipe masculine de hockey de l’Université Dalhousie.

« Il ne fait aucun doute que si vous avez dans votre vie des personnes qui se soucient sincèrement de votre sort, ça change tout », a affirmé Andrew.

Michel Mpambara à Montréal
Michel sera à L’Ancre des jeunes pour dîner avec les jeunes et participer à une discussion sur la santé mentale.

« Les jeunes sont plus ouverts aux différences de toutes sortes, c’est pourquoi il est important qu’ils profitent de cette aisance naturelle pour parler aux gens qui ont des problèmes de santé mentale », a expliqué Michel.

Robb Nash à Winnipeg
Robb donnera un spectacle au Burton Cummings Theatre de Winnipeg devant plus de 1 200 étudiants de la ville.

« J’ai décidé il y a longtemps de raconter mon histoire et celles d’autres personnes pour que les gens réalisent qu’ils ne sont pas seuls. Je veux que les autres sachent qu’ils n’ont pas à souffrir comme moi avant de commencer à vivre », a déclaré Robb.

Journée Bell Cause pour la cause au Studio Bell de Calgary
Une journée complète au Centre national de musique (CNM), aussi appelé Studio Bell, comprend une séance avec la musicothérapeute de renom Jennifer Buchanan, la tournée du président du CNM mettant en lumière le pouvoir guérisseur et régénérant de la musique, une présentation au Kimball Theatre intitulée « Pourquoi la musique provoque-t-elle des émotions? » et un concert de 90 minutes de Séan McCann en soirée.

« Je crois que la musique est un puissant remède et qu’une chanson peut sauver des vies, a affirmé Séan. Voilà pourquoi c’est un honneur pour moi de rencontrer des jeunes et de partager ma musique et ma vérité avec eux. »

Shea Emry à Vancouver Shea remettra un chèque du Fonds communautaire Bell Cause pour la cause à l’organisme Westcoast Family Centres.

« Peu importe que vous pensiez que votre situation est grave ou bénigne, vous avez le droit de ressentir ce que vous ressentez, a expliqué Shea. C’est votre expérience; il faut faire confiance aux personnes que vous aimez et croire qu’elles vous apporteront du soutien si vous le leur demandez. »

Le stade BC Place s’illumine
En partenariat avec les Whitecaps de Vancouver, le stade BC Place sera illuminé en bleu ce soir pour soutenir Bell Cause pour la cause et la santé mentale.

Marie-Soleil Dion et Stefie Shock à Québec
Marie-Soleil animera la Soirée FEQ – Bell Cause pour la cause et Stefie sera le DJ.

« Je n’ai jamais eu honte de parler de ce que j’ai vécu, mais je sais bien que ce n’est pas le cas de tout le monde, a expliqué Stefie. On devrait pouvoir dire qu’on souffre d’un problème de santé mentale aussi facilement que s’il s’agissait du diabète. La maladie mentale est un trouble comme un autre. »

Sports universitaires en appui à Bell Cause pour la cause
Plus de 20 000 étudiants-athlètes mènent aujourd’hui la conversation sur les campus à propos de la santé mentale. Plus de 100 matchs Bell Cause pour la cause ont eu lieu entre des équipes universitaires avant la Journée Bell Cause pour la cause et six autres matchs sont prévus aujourd’hui aux universités Acadia, Dalhousie, Ryerson, Western, ainsi qu’à l’Université de l’Île-du-Prince-Édouard. Pour en savoir plus sur l’initiative en santé mentale étudiants-athlètes et regarder les vidéos sur le sujet, visitez uneequipe.bell.ca

« En partageant franchement leurs expériences personnelles et en le faisant avec une telle passion, tous les membres de l’équipe Bell Cause pour la cause nous incitent à parler de la maladie mentale aussi ouvertement que s’il s’agissait de tout autre problème de santé important, a souligné Mary Deacon, présidente de Bell Cause pour la cause. Veuillez vous joindre à moi pour exprimer votre soutien à ceux qui sont aux prises avec la maladie mentale et pour montrer que nous sommes tous prêts à surmonter la stigmatisation qui a laissé beaucoup trop longtemps la maladie mentale dans l’ombre. »

Cinq façons simples de lutter contre la stigmatisation entourant la maladie mentale
Tout le monde peut contribuer à mettre fin à la stigmatisation entourant la maladie mentale en apprenant les cinq façons simples pour y parvenir. Elles ont été élaborées par Heather Stuart, titulaire de la première Chaire de recherche Bell sur la santé mentale et la lutte contre la stigmatisation à l’Université Queen’s et dont le mandat a été renouvelé hier.

  • Choisissez les bons mots – Soyez attentif aux mots que vous utilisez pour parler de la maladie mentale.
  • Renseignez-vous – Apprenez-en plus, sachez-en plus et parlez-en plus. Comprenez les signes.
  • Soyez gentil – Des petits gestes de bonté peuvent faire beaucoup pour changer les choses.
  • Écoutez et demandez – Parfois, il vaut mieux privilégier l’écoute.
  • Parlez-en – Amorcez un dialogue, rompez le silence.

À propos de Bell Cause pour la cause
L’initiative Bell Cause pour la cause fait la promotion de la santé mentale en se fondant sur quatre piliers d’intervention : la lutte contre la stigmatisation, l’accès aux soins, les nouvelles recherches et les pratiques exemplaires en milieu de travail. L’initiative Bell Cause pour la cause a été initialement lancée en septembre 2010 en tant que programme de cinq ans assorti d’un don de 50 millions $ de Bell avec la promesse d’accroître son financement grâce à l’engagement des Canadiens envers cette cause pendant la Journée Bell Cause pour la cause. En septembre 2015, Bell a annoncé la prolongation de Bell Cause pour la cause pour une nouvelle période de cinq ans et s’est engagée à verser une contribution minimale de 100 millions $ à l’appui de la santé mentale au Canada.

L’initiative Bell Cause pour la cause s’est associée à plus de 700 organismes canadiens afin de fournir de nouveaux programmes de soins dans toutes les régions du pays, notamment par le versement de dons à d’importants établissements et par l’intermédiaire du Fonds communautaire annuel Bell Cause pour la cause, du Fonds Bell La patrie gravée sur le cœur à l’intention des militaires actifs, des anciens combattants et de leur famille, ainsi que d’un fonds consacré aux trois territoires du pays. Bell Cause pour la cause contribue à mettre sur pied de nouveaux projets de recherche dans des universités et des établissements de santé – comme la Banque de cerveaux Douglas-Bell Canada, le fonds de formation en recherche de la Fondation Neuro Canada et la Chaire de recherche Bell sur la santé mentale et la lutte contre la stigmatisation de l’Université Queen’s, première organisation du genre à l’échelle mondiale – et stimule la création de technologies novatrices à l’appui de la santé mentale.

Bell a aidé à financer la création des premières normes nationales de santé mentale et de sécurité en milieu de travail à l’échelle planétaire. Elle a été l’une des premières organisations à adopter ces normes, 10 000 cadres de Bell ayant achevé à ce jour leur formation obligatoire en santé mentale. Bell a également collaboré avec Morneau Shepell et l’Université Queen’s pour établir le premier programme mondial de formation sur la santé mentale en milieu de travail homologué par une université. Ce programme est actuellement utilisé dans plus de 250 entreprises.

Questions des médias :

Caroline Audet
514 391-5263
caroline.audet@bell.ca
@Bell_Nouvelles