Caroline Fei-Yeng Kwok

Avec le stress d’être une nouvelle immigrante et d'être divorcée, Caroline a reçu un diagnostic de troubles bipolaires peu après son arrivée au Canada. De multiples hospitalisations précoces ont entraîné son exclusion de sa communauté locale qui la considérait comme invalide à vie. C’est grâce aux encouragements de professionnels de la santé mentale et à ses propres recherches sur le concept de rétablissement qu’elle a écrit deux livres : Free to Fly: A Story of Manic Depression, and Journeys of Renewed Hope, qui soulignent l’importance de la sensibilisation. Caroline propose des programmes aux immigrants survivants de couleur dans un centre à Toronto et continue de faire des présentations dans les hôpitaux et lors de conférences nationales et internationales sur la santé mentale et le rétablissement.