Vivre son rétablissement et passer à l'action: L'ACMMSM annonce les Visages des maladies mentales 2017

Toronto, Ont. , jeudi 13 juillet 2017

Vivre son rétablissement et passer à l'action: L'ACMMSM annonce les Visages des maladies mentales 2017

TORONTO, 13 juillet 2017. Aujourd'hui, l’Alliance canadienne pour la maladie mentale et la santé mentale (ACMMSM) a fièrement dévoilé les cinq Canadiens et Canadiennes qui ont été choisis pour représenter la 15e campagne annuelle des Visages des maladies mentales. L'ACMMSM a reçu un nombre sans précédent de nominations d'individus en provenance des quatre coins du pays qui rendent hommage aux personnes qui se rétablissent d'une maladie mentale.

« C'est une grande joie pour moi de voir le travail accompli chaque année pour réduire la stigmatisation qui entoure la maladie mentale et pour multiplier les conversations autour de la santé mentale, indique Fred Phelps, président de la campagne de l'ACMMSM 2017. Ces cinq personnes sont une véritable inspiration, il faut une dose énorme de courage pour parler ouvertement de la maladie mentale et de vivre en rétablissement comme ils le font. »

La campagne des Visages, présentée par Bell Cause pour la cause, se déroulera au cours de la prochaine année. Les Visages des maladies mentales prendront part à des événements qui aideront à sensibiliser les Canadiens à la vie avec la maladie mentale, ainsi que l'importance de la santé mentale pour tous les Canadiens.

« Bell Cause pour la cause est très fier d'appuyer la campagne des Visages des maladies mentales encore une fois cette année, souligne Mary Deacon, présidente de Bell Cause pour la cause. En partageant leurs expériences personnelles avec la maladie mentale et leurs parcours individuels vers le rétablissement, les Visages inspirent les autres à parler plus ouvertement tout en aidant à réduire la stigmatisation qui entoure la maladie mentale. Félicitations aux Visages des maladies mentales 2017. »

Les Visages des maladies mentales 2017 sont :

Rachel Beazley - Après un diagnostic de trouble obsessionnel-compulsif, de syndrome de Tourette, de trouble d'anxiété généralisé, de TDAH et de dépression, Rachel a commencé ses efforts de sensibilisation dans son école secondaire à l'aide de présentations aux étudiants et au personnel. Depuis, elle a continué son travail à l'université de Winnipeg et a étendu ses activités à Instagram et un site web personnel. Rachel a également publié un livre sur son expérience.

Martin Binette -Depuis plus de 20 ans, Martin vit avec un trouble de l'humeur et d'anxiété généralisé. Après avoir dévoilé publiquement ses maladies, Martin a créé un blog sur la santé mentale qui cherche à mettre fin aux préjugés et à la stigmatisation qui entourent la maladie mentale.

Chris Nihmey - Après un diagnostic de trouble bipolaire et de trouble obsessionnel-compulsif, Chris a été obligé de mettre fin à sa carrière d'enseignant et a choisi de cacher sa maladie pendant plusieurs années. En tentant de guérir à l'aide de plusieurs thérapies, Chris a commencé à rédiger ses mémoires, ce qui lui a inspiré depuis à se lancer une nouvelle carrière d'écrivain et de conférencier, touchant aux sujets du rétablissement et de la lutte contre la stigmatisation.

Brian Rose - Pendant plusieurs années, Brian s'est tourné vers les drogues et l'alcool plutôt que d'affronter sa schizophrénie. Toutefois, après avoir fait l'objet d'un verdict de non-responsabilité criminelle en lien avec la mort de sa grand-mère, Brian s'est voué à une vie saine et pleine de sens en son honneur. Depuis qu'il a partagé son histoire pour la première fois en 2014, Brian parle au public de son expérience avec sa maladie dans l'espoir que celle-ci puisse aider d'autres personnes qui souffrent de maladies mentales complexes.

Kharoll-Ann Souffrant - Kharoll-Ann a grandi dans une famille qui ne discutait pas ouvertement de la maladie mentale et ce ne fut qu'au début de l'âge adulte qu'elle a appris qu'elle était atteinte de trouble bipolaire, après avoir vécu avec des symptômes dépressifs depuis l'enfance. Depuis qu'elle a décidé de raconter son expérience en public en 2015, Kharoll-Ann est intervenue dans le cadre de plusieurs événements et a reçu de nombreux prix.

Les Visages seront mis en valeur dans le cadre d'une campagne de sensibilisation médiatique à l'échelle nationale, dont de courts vidéos qui seront partagés avec des parlementaires lors d'un événement de la Semaine de sensibilisation aux maladies mentales (SSMM, du 1er au 7 octobre 2017). La SSMM favorise l'action et incite les Canadiens et les Canadiennes à prendre part à une conversation publique sur la santé mentale. Des affiches et des cartes postales présentant les histoires de chacun des Visages seront distribuées partout à travers le Canada. Les affiches, cartes postales et autocollants SSMM pourront être commandés jusqu'au 11 août.

Afin d'en apprendre davantage sur la campagne et pour commander du matériel promotionnel, rendez-vous au http://www.camimh.ca. L'ACMMSM aimerait également remercier ses généreux commanditaires sans qui cette campagne n'aurait pas été possible : Bell Cause pour la cause, la Commission de la santé mentale du Canada, Lundbeck Canada, Médicaments Novateurs Canada et Impact Affaires Publiques.

-30-

Fondée en 1998, l’Alliance canadienne pour la maladie mentale et la santé mentale (ACMMSM) est un regroupement d’organismes en santé mentale, comprenant des fournisseurs et organismes de soins de santé, représentant les personnes souffrant de maladie mentale, leurs familles et aidants. Le mandat de l’ACMMSM est de s’assurer que la cause de la santé mentale soit une priorité du programme national afin que les personnes aux prises avec une maladie mentale ou un problème de santé mentale et leurs familles aient l’accès approprié aux soins et au soutien.

Pour en savoir plus ou pour organiser un entretien, veuillez communiquer avec: Emily Gale Tél. : 613 233-8906 Courriel : emily@impactcanada.com