Rétablissement, ténacité et sensibilisation : L'ACMMSM annonce les Visages de la maladie mentale 2018

Toronto, Ont. , mardi 17 juillet 2018

**Rétablissement, ténacité et sensibilisation : L'ACMMSM annonce les Visages de la maladie mentale 2018

(TORONTO, ON) 17 juillet 2018** – Aujourd'hui, l'Alliance canadienne pour la maladie mentale et la santé mentale (ACMMSM) est fière d'annoncer les cinq Canadiens qui ont été sélectionnés pour la 16e campagne annuelle des Visages de la maladie mentale.

« Cette année, notre campagne prônera la parité pour la santé mentale, indique Fred Phelps, président de la campagne de l'ACMMSM. Ces cinq personnes partagent courageusement leurs histoires personnelles et vont inspirer les Canadiens et les décideurs politiques à reconnaitre que les maladies mentales méritent d'être traitées, d'être financées et de faire l'objet de recherche spécialisée au même titre que tout autre problème de santé majeur. »

La campagne des Visages, présentée par Bell Cause pour la cause, racontera l'histoire de cinq Canadiens atteints de maladies mentales, et soulignera l'importance des diagnostics et des traitements adéquats. Chaque année, l'ACMMSM reçoit des centaines de nominations remplies d'histoires inspirantes de rétablissement et de ténacité et de personnes qui souhaitent accroitre la sensibilisation partout au Canada.

« Bell Cause pour la cause est fier d'appuyer l'ACMMSM et la campagne des Visages de la maladie mentale, dit Mary Deacon, présidente de Bell Cause pour la cause. En partageant ouvertement leurs luttes contre la maladie mentale, ces Canadiens exceptionnels aident à réduire la stigmatisation autour de la maladie mentale au Canada. Félicitations aux Visages de la maladie mentale 2018. »

Les Visages de la maladie mentale 2018: Shania Pruden (Winnipeg, MB) Shania est une militante des droits des autochtones, une blogueuse et une conférencière en motivation jeunesse qui souffre de TOC et de dépression. Elle a commencé son blog afin de sensibiliser les gens aux droits autochtones au Canada, et écrit maintenant sur la santé mentale, la vérité et la réconciliation, ainsi que sur l'émancipation des jeunes.

B Adair (Hardisty, AB) Après avoir répondu à de nombreux appels traumatiques à titre de travailleur paramédical dans une communauté rurale, B a commencé à souffrir de SSPT, d'anxiété et de dépression. Après avoir demandé de l'aide et fait face aux défis associés à la vie dans une communauté isolée où les services en matière de santé mentale n'étaient pas adéquats, et après s'être dévoilé en tant que transgenre, B est maintenant en rétablissement et il est fier de plaidoyer pour les personnes en régions rurales qui luttent avec leurs identités et leurs maladies mentales.

Frédéric Tremblay (Québec, QC) Le TOC fait partie de la vie de Frédéric depuis l'adolescence. Sa maladie mentale a dégringolé à la fin de la vingtaine et au cours des 15 années suivantes. Frédéric a ensuite consulté des psychologues et des psychiatres et maintenant il aide les personnes atteintes de TOC à affronter la maladie et mener une vie stable.

Sylvie Mercier (Montréal, QC) Sylvie a commencé à présenter des symptômes de trouble bipolaire plus tard dans la vie et elle a mis du temps à reconnaitre et accepter qu'elle avait besoin de soutien. Son diagnostic et son chemin vers le rétablissement ont été difficiles et ont fortement affecté sa famille. Sylvie vit maintenant en rétablissement et continue de travailler dans le domaine de la santé et du bien-être.

Julie Keddy (Digby, NS) Ne sachant pas pourquoi elle éprouvait une spirale de pensées négatives tout au long de sa vie, ce fut un grand soulagement pour Julie d'être diagnostiquée avec de l'anxiété, un TOC et de la dépression. Avec de la thérapie et des médicaments, elle vit maintenant en rétablissement. En tant qu'enseignante dans une communauté rurale, Julie aide les étudiants qui souffrent de maladies mentales.

Les Visages seront présentés dans le cadre d'une campagne nationale de diffusion médiatique et de plaidoyer, y compris des vidéos qui seront partagés avec des parlementaires lors d'un événement dans le cadre de la Semaine de sensibilisation aux maladies mentales (SSMM), du 1er au 7 octobre 2018. La SSMM stimule l'action et favorise une conversation publique entre Canadiens sur la maladie mentale.

L' ACMMSM aimerait également remercier ses généreux commanditaires qui ont permis à cette campagne d'exister : Bell Cause pour la cause, Commission de la santé mentale du Canada, Lundbeck Canada, Médicaments Novateurs Canada et Impact Affaires Publiques.

-30- Fondée en 1998, l’Alliance canadienne pour la maladie mentale et la santé mentale (ACMMSM) est un regroupement d’organismes en santé mentale, comprenant des fournisseurs et organismes de soins de santé, représentant les personnes souffrant de maladie mentale, leurs familles et aidants. Le mandat de l’ACMMSM est de s’assurer que la cause de la santé mentale soit une priorité du programme national afin que les personnes aux prises avec une maladie mentale ou un problème de santé mentale et leurs familles aient l’accès approprié aux soins et au soutien.

Pour plus de renseignements ou pour fixer un interview, veuillez communiquer avec : Charlotte Webber Tél. : 613-233-8906 Cell: 819-744-7100 Courriel : charlotte@impactcanada.com