Bell Cause pour la cause soutient la santé mentale des Autochtones

Winnipeg, mardi 7 mai 2019

En avril, la Behavioural Health Foundation et Bell Cause pour la cause ont annoncé un nouveau partenariat qui permettra de soutenir les programmes offerts aux Autochtones comme composante centrale d’un traitement résidentiel holistique destiné aux adultes et aux familles aux prises avec des problèmes de dépendance et de santé mentale.

Fondée en 1967, la Behavioural Health Foundation constituait à l’époque la première installation de traitement résidentiel pour les familles au Canada. Aujourd’hui, elle continue de s’assurer que les personnes aux prises avec des problèmes de dépendance et de santé mentale reçoivent des services dans un environnement sécuritaire et structuré. L’organisme propose deux programmes, le programme de services de traitement contre la dépendance et le programme Breezy Point pour les femmes, en plus d’offrir 110 lits et des services d’intervention.

Les traitements offerts aux Autochtones par la Behavioural Health Foundation comprennent un vaste éventail de programmes culturellement pertinents, notamment des cérémonies de guérison et d’attribution de nom, des cérémonies de la pleine lune et du calumet, des cérémonies de printemps, d’été, d’automne et d’hiver, des huttes de sudation, des séances de sudation pour femmes, des cérémonies de sudation à des fins de deuil, la cueillette de plantes médicinales, des séances de tambour, des enseignements traditionnels, des cercles de partage, des séances de danse des esprits et du soleil, ainsi que des initiatives de mentorat, de services-conseils et de soutien pour les adultes et les familles. Les programmes traditionnels proposent une aide pertinente aux membres de la communauté qui, pour de nombreuses raisons, ne se sentent pas à l’aise ou ne sont pas bien servis dans le cadre de traitements conventionnels.

Grâce au soutien de Bell Cause pour la cause, la Behavioural Health Foundation sera en mesure d’offrir ses services à quelque 150 personnes chaque année. Le financement de Bell Cause pour la cause permettra aussi à 50 membres du personnel de l’organisme de participer à des formations portant sur les cultures autochtones.