La connexion et le chemin de la guérison : L'ACMMSM annonce les Visages des maladies mentales 2019-2020

Toronto, Ont., jeudi 25 juillet 2019

(TORONTO, ONT) Le 25 juillet 2019 – Aujourd'hui, l’Alliance canadienne pour la maladie mentale et la santé mentale (ACMMSM) annonce fièrement les cinq Canadiens qui ont été choisis pour représenter la 17e campagne annuelle des Visages des maladies mentales.

« Le courage de ces cinq individus a fait ses preuves. En partageant leurs expériences de lutte et de persévérance, ils créent une connexion entre la santé mentale et la conversation globale sur la santé pour tous les Canadiens », dit Florence Budden, coprésidente de l'ACMMSM.

La campagne des Visages, présentée par Bell Cause pour la cause, racontera l'histoire des cinq Canadiens qui souffrent de maladies mentales et soulignera l'importance de diagnostics et de traitements appropriés. Chaque année, l'ACMMSM reçoit des centaines de nominations remplies d'histoires inspirantes de résilience et de rétablissement d'individus qui souhaitent sensibiliser la population partout au Canada.

« Les Visages poussent la santé mentale au premier plan et vont inciter les décideurs politiques à reconnaitre que les maladies mentales, y compris les addictions, méritent des traitements adéquats et opportuns, du financement adéquat et de la recherche spécialisée au même titre que n'importe quel autre problème de santé majeur », indique Fardous Hosseiny, coprésident de l'ACMMSM.

Cette année, le thème de la connectivité soulignera l'importance de la connexion, avec la nature, la famille, les amis, les passe-temps, les fournisseurs de soins de santé et de la connexion entre la santé mentale et la santé en général afin de maintenir le bien-être mental.

« En partagent leurs histoires aussi ouvertement, ces canadiens nous montrent ce qui est possible quand des personnes qui souffrent de maladie mentale sont capable de recevoir l’aide dont ils ont besoin, a dit Mary Deacon, présidente de Bell Cause pour la cause. Merci à chaqu’un des Visages de la maladie mentale pour leur courage pour créer du changement positif. »

Les Visages des maladies mentales 2019-2020 :

Jillian Brown (Squamish, C.-B.) - Jillian est une photographe d'aventure qui souffre de SSPT. Elle a vécu de nombreuses expériences traumatiques, mais à l'aide de suivi psychologique, de conditionnement physique, et de nature, elle a pu guérir et elle partage maintenant son expérience dans le but d'aider les autres. Jillian a changé son attitude envers le SSPT de la stigmatisation vers l'émancipation. Persévérance – Confiance – Puissance – Détermination sont maintenant les termes soulevés par le SSPT de Jillian.

Anita Manley (Ottawa, Ont.) - À l'âge de 43 ans, Anita a perdu contact avec tous ses amis et sa famille et s'est retrouvée à vivre dans sa voiture. Anita a souffert de troubles schizo-affectifs bipolaires pendant de nombreuses années, et a été hospitalisée sept fois à partir du début de la vingtaine. Depuis qu'elle a reçu le traitement approprié en 2011, Anita a travaillé comme bénévole auprès du Centre de ressources pour les femmes du Royal et a cocréé un cercle d'écriture afin de soutenir d'autres femmes. Elle est également une conseillère aux patients en matière de problèmes de santé mentale et s'adresse à de nombreux publics afin de contribuer à réduire la stigmatisation autour de la psychose.

Donovan Taplin (Bell Island, T.-N.-L.) - Élevé en communauté rurale insulaire, Donovan a lutté avec la dépression et l'anxiété depuis l'adolescence et avait un accès très limité aux soins de santé mentale. L'aspect le plus décisif du succès de Donovan vers le rétablissement a été de trouver un sentiment d'appartenance à titre de personne queer. En 2013, Donovan est devenu la plus jeune et l'une des seules personnes ouvertement queer à occuper des fonctions municipales dans la province et a affirmait sa ville à reconnaitre la Semaine de la sensibilisation aux maladies mentales et le Mois des fiertés. Donovan a également servi sur le Conseil jeunesse du Premier ministre et est actuellement coprésident du comité qui développe la norme nationale sur la santé mentale à l'intention des étudiants de niveau postsecondaire du Canada, la première de son genre au monde. Onika Dainty (Toronto, Ont.) - Au total, Onika a passé toute une année de sa vie en institutions psychiatriques, en raison de crises psychotiques provoquées par un trouble affectif bipolaire type 1. Ayant grandi dans un foyer où la santé mentale n'était pas abordée, il aura pris des années à Onika pour trouver le traitement approprié. Aujourd'hui, elle anime un podcast, DaintyDysh, qui traite de problèmes de santé mentaux et cherche à mettre fin à la stigmatisation autour des maladies mentales.

Mélissa Néron (Jonquière, Qc) - Depuis l'enfance, Mélissa savait qu'elle était différente. Ses émotions étaient accablantes et extrêmes. En grandissant, elle a tenté de se suicider plusieurs fois et ce n'était qu'au moment de franchir la mi-vingtaine qu'elle a été diagnostiquée avec un trouble bipolaire avec exacerbation et TDA. Elle poursuit actuellement des études d'infirmière et veut démontrer aux autres que même avec une maladie mentale, tout est possible. Les Visages seront au centre d'une campagne nationale de plaidoyer et de sensibilisation auprès des médias, qui comprendra des capsules vidéo qui seront partagées avec le public lors de la Semaine de la sensibilisation aux maladies mentales (SSMM), du 6 au 12 octobre 2019. La SSMM incite à l'action et favorise une conversation publique entre Canadiens sur les maladies mentales.

L' ACMMSM aimerait remercier ses généreux commanditaires qui ont permis à cette campagne d'exister : Bell Cause pour la cause, Commission de la santé mentale du Canada, Lundbeck Canada, Médicaments Novateurs Canada, L'Association canadienne des coopératives financières et Impact Affaires Publiques

-30-

Fondée en 1998, l’Alliance canadienne pour la maladie mentale et la santé mentale (ACMMSM) est un regroupement d’organismes en santé mentale, comprenant des fournisseurs et organismes de soins de santé, représentant les personnes souffrant de maladie mentale, leurs familles et aidants. Le mandat de l’ACMMSM est de s’assurer que la cause de la santé mentale soit une priorité du programme national afin que les personnes aux prises avec une maladie mentale ou un problème de santé mentale et leurs familles aient l’accès approprié aux soins et au soutien.

Pour des renseignements supplémentaires ou pour fixer une entrevue, veuillez communiquer avec :

Kayode Southwood
Portable : 613-606-1336
Courriel : kayode@impactcanada.com

Rita Rahmati
Portable : 647-289-9774
Courriel : rita@impactcanada.com