Créer un changement positif et soutenir la santé mentale au Canada

L’impact de chaque interaction lors de la Journée Bell Cause pour la cause s’est fait sentir dans tout le pays. Merci à tous ceux qui continuent de parler de la maladie mentale. Ensemble, nous pouvons tous jouer un rôle pour créer un changement positif.

Le Fonds communautaire Bell Cause pour la cause versera des dons de 5 000 $ à 25 000 $ à des projets qui contribuent à l’amélioration de l’accès aux soins, des programmes de soutien et des services en santé mentale destinés à tous les Canadiens. Cliquez ici pour obtenir plus de renseignements.

En juillet 2020, Bell Cause pour la cause a annoncé la création d’un nouveau fonds de cinq millions de dollars pour soutenir la santé mentale et le bien-être des communautés des personnes noires, autochtones et de couleur partout au Canada. Pour plus d'informations, cliquez ici.

Petits gestes. Grands résultats.

1 168 302 700

Nombre total d’interactions

108 415 135 $

en soutien financier

à des initiatives en santé mentale

657

dons du Fonds communautaire

17,5 millions $ en dons

Jeunesse et enfance

2,2 millions $ en dons

Communautés autochtones

1,82 millions $ en dons

Soutien pour les militaires et leur famille

Bell Cause pour la cause s’est associée à plus de 1 000 organismes qui ont soutenu plus de

3 806 409

Canadiens en leur offrant un accès à des services en santé mentale

Plus de 11 millions $

en dons du Fonds communautaire

2 312 193

utilisateurs de lignes d’aide

dans des situations de crise ou de détresse

1 739 136

bénéficiaires chez les enfants et les jeunes

792 363

Canadiens ont reçu du soutien

par des programmes en santé mentale via des outils technologiques

1 455 078

employés et bénévoles formés

19 376

militaires et leur famille aidés

par le Fonds Bell La Patrie gravée sur le coeur

83%

des personnes ont déclaré que les attitudes à l’égard des maladies mentales se sont améliorées

depuis le lancement de Bell Cause pour la cause

* L'infographie représente les années 2010 à 2020

Société de schizophrénie de l’Ontario - Toronto (Ont.)

Bell Cause pour la cause soutiendra l’acquisition d’un système de gestion de base de données qui permettra à la Société d’étendre son programme Demandez à un expert (ATE) afin de répondre à la demande, qui a quadruplé depuis cinq ans. Le programme ATE est la seule ligne d’assistance au pays qui aide les familles et les personnes aux prises avec des problèmes de schizophrénie et de psychose. Son personnel, composé de conseillers et de travailleurs de services d’intervention d’urgence, offre des conseils sur la façon d’accéder à un soutien adéquat, ce qui est particulièrement important pour les personnes qui vivent dans des collectivités rurales et qui n’ont pas accès à des services individualisés.

Fonds communautaire Ontario 2015

Société Elizabeth Fry d’Ottawa - Ottawa (Ont.)

La Société utilisera le don de Bell Cause pour la cause pour établir des séances de groupe en thérapie cognitivo-comportementale destinées aux femmes souffrant de trouble de stress post-traumatique. Ces séances cibleront les femmes à risque et à faible revenu qui n’ont pas les moyens d’accéder à des services privés de soutien psychologique et de conseils, et elles comprendront du counseling individuel selon les besoins. Outre les avantages pour les femmes concernées, l’offre de soutien dans la collectivité contribuera à réduire la pression sur les services d’urgence afin d’accroître les services de soins de santé offerts par le Centre de santé mentale Royal Ottawa.

Fonds communautaire Ontario 2015

Toronto Rehab Foundation - Toronto (Ont.)

En tant que plus important centre de réadaptation physique pour adultes au pays, l’Institut de réadaptation de Toronto utilisera le don de Bell Cause pour la cause pour établir le programme d’intervention précoce Let’s Connect. Ce programme s’attaque aux problèmes de santé mentale des personnes atteintes de lésions de la moelle épinière, en particulier durant les mois qui précèdent et suivent leur congé de l’hôpital, lorsque les risques de détresse psychologique sont les plus grands. L’Institut proposera aussi des ateliers et un webinaire pour informer davantage les cliniciens et le public en général sur les problèmes particuliers auxquels ces patients font face.

Fonds communautaire Ontario 2015