Audley G. Coley

Jeune adulte, Audley est investi d’une énergie hors du commun. En tant que danseur et créateur, être porté par tant de vigueur est bénéfique pour ce qu’il entreprend. Occasionnellement, sa frénésie atteint toutefois des sommets qui font en sorte qu’il semble perdre le contrôle et sa concentration. En raison de cette situation, Audley connaît donc des périodes de dépression, dont une majeure qui l’amène à l’hôpital. Les professionnels de la santé lui parlent de trouble bipolaire, mais il croit plutôt qu’il s’agit de surmenage. Sa famille, quant à elle, soupçonne un enjeu d’ordre spirituel. Les multiples engagements d’Audley, qui entretient activement sa santé physique de surcroît, lui permettent de tenir le coup pour un certain moment. Toutefois, son intensité et son euphorie deviennent exigeantes pour ses collègues. Il en vient à se retrouver à l’hôpital à nouveau et, en entreprenant des recherches de son côté, il réalise que plusieurs artistes qu’il admire ont souffert d’enjeux de santé mentale, eux aussi. Et que malgré cela, ils ont connu de belles carrières et ont réalisé de grandes choses! C’est à ce moment qu’Audley décide donc de faire le nécessaire pour aller mieux. Sa maladie est causée par un débalancement chimique et trouver la médication qui le stabilisera demande du temps et de la patience. L’attente en a cependant véritablement valu le coût, car maintenant qu’il a atteint l’équilibre, Audley a l’impression que les autres, tout comme lui-même, ont enfin accès à qui il est réellement.

Avec une discipline de fer, Audley prend ses médicaments et s’assure de préserver son bien-être global en dormant bien, en mangeant sainement et en faisant de l’exercice. Il a aussi appris à dire non et à reconnaître les signes qui peuvent affecter son état d’esprit. S’il croyait auparavant que ses périodes d’euphorie étaient favorables à ses élans créateurs, il sait maintenant qu’un meilleur équilibre mental lui permet d’être plus productif, structuré et organisé. Audley a également appris à parler de ses enjeux ouvertement et avec franchise. Par les temps qui courent, Audley anime des cours de conditionnement physique au Club Atwater, lesquels il continue d’animer en ligne pendant la pandémie. Il croit que rester actif est encore plus important qu’à l’habitude pour garder une santé mentale positive durant des périodes éprouvantes comme celle que nous traversons. Il s’implique également sans cesse dans n’importe quelle activité où il peut s’adresser aux gens pour leur expliquer qu’il est possible de gérer sa santé mentale, et que tous peuvent profiter de la vie. Il prononce des discours de motivation, adore cuisiner et publie du contenu sur les médias sociaux tous les jours afin d’inspirer les gens. En sensibilisant ceux qu’il croise, il espère contribuer à briser les stéréotypes et à ouvrir les esprits à l’égard de la santé mentale. En parlant de son histoire, il souhaite aussi inciter les gens à ne jamais abandonner et à prendre soin d’eux-mêmes.