Lisa Canning

Lorsqu’elle s’unit à Josh, Lisa sait qu’il a déjà souffert de dépression dans sa jeunesse, mais ce n’est qu’après cinq ans de mariage, deux jeunes enfants et une troisième grossesse qu’elle remarque certains signes d’une possible rechute. Les choses qui rendent normalement Josh heureux ne le comblent plus, il s’isole et plonge dans un état léthargique. Lisa fait de son mieux pour le soutenir, sans comprendre ce qui se passe. Josh ne comprend pas non plus ce qui lui arrive. Selon lui, il y a trop de belles choses dans sa vie pour qu’il puisse revivre un épisode de dépression.

Croyant que la source de son mal-être puisse être sa surcharge de travail, il prend un congé et à, la maison, fait de l’exercice et s’assure de bien se reposer. Malgré cela, il ne va pas mieux. Lisa se sent maintenant dépassée et totalement submergée : elle est enceinte, doit s’occuper de ses enfants de 18 mois et de trois ans et son amoureux, qu’elle ne reconnaît plus, ne parvient pas à sortir du lit! Elle aimerait qu’il se ressaisisse et qu’il redevienne comme avant, mais elle constate que ce n’est pas si simple. Lisa est impuissante, souvent frustrée et elle se sent seule. Elle a l’impression de porter le monde sur ses épaules, aussi bien émotionnellement que matériellement pour répondre aux besoins de la maison. Les deux réalisent qu’il faut prendre d’autres mesures pour que toute la famille aille mieux. Josh est pris en main par son psychiatre et reçoit une médication pour sa dépression et son anxiété, ce qui lui permet de se remettre tranquillement sur pied. De son côté, Lisa s’informe sur la maladie mentale de son conjoint, assiste à des conférences et fait appel à des services de counseling pour en savoir plus et obtenir du soutien. Le couple, soudé comme une équipe, travaille à combattre la maladie mentale et à faire en sorte que toute la famille en sorte gagnante.

Cinq ans ont passé et Lisa et Josh ont maintenant sept enfants. La dépression et l’anxiété sont encore présentes, mais la place qu’elles occupent au sein de la famille a changé. Avec résilience, ils ont compris que ces enjeux faisaient partie de leur quotidien. Plutôt que de les combattre ou de tenter de s’en défaire, ils ont décidé de les accepter et de revoir leur mode de vie afin de s’épanouir. Entre autres changements, ils s’assurent de prévoir beaucoup de temps pour se reposer et évitent de planifier les choses trop à l’avance afin de s’accorder de la souplesse et de la liberté au besoin. Lisa a appris à reconnaître les signes avant-coureurs de la maladie de son mari pour être en mesure de lui apporter rapidement les soins appropriés. Elle sait également qu’elle doit demander de l’aide à l’occasion et accepter celle qui lui est offerte. La santé mentale est une priorité qui a une place primordiale dans la vie familiale du couple et c’est en reconnaissant cette priorité et en la planifiant de manière stratégique que la famille pourra s’épanouir.

La journée Bell Cause pour la cause

Lors de la Journée Bell Cause pour la cause, le pays entier a parlé. Vos actions ont permis à Bell d’investir plus d’argent en santé mentale. Cela nous aide à nous rapprocher davantage d’un pays libre de toute stigmatisation.

Découvrez où vont les fonds

Le Fonds communautaire Bell Cause pour la cause

Le Fonds communautaire Bell Cause pour la cause se consacre à améliorer l’accès au soutien et aux services pour les personnes vivant avec la maladie mentale à travers des initiatives locales et des organismes communautaires dans les collectivités de partout au pays.

En savoir plus