Robert Whitley

Rob Whitley est le chercheur principal du Groupe d’Intérêt de Recherche pour la Psychiatrie Sociale (SPRING) au Centre de recherche de l'Hôpital Douglas. Il est également professeur adjoint au Département de psychiatrie à l'Université McGill.

Ses deux intérêts principales de recherches (et de l'action) sont le rétablissement et la stigmatisation. Ses recherches montrent l'importance des facteurs tels que l'emploi rémunéré, un logement sûr, la religion/spiritualité et les relations sociales pour l'amélioration du rétablissement. Il montre également l'impact terrible de la stigmatisation sur les personnes atteintes de maladie mentale. Il prend une approche guidé par la justice sociale et les droits humains avec ses activités, utilisant ses résultats de recherche pour stimuler le changement, pour encourager le rétablissement et diminuer la stigmatisation.

Il a publié plus qu’une centaine articles dans le domaine de la psychiatrie sociale, et son travail a été financé par les IRSC, FRSQ, NIDRR, et le MRC (UK). Il est actuellement le bénéficiaire de l’IRSC Bourse Nouveaux chercheur et une bourse de recherche du FRSQ Prix junior 1. Puisque la concentration de ses activités sont au Québec et au Canada, il est fier d'être membre d'une communauté mondiale de chercheurs consacrés à la promotion du rétablissement et de la réduction de la stigmatisation. En tant que tel, il entretient des liens avec de nombreuses institutions, y compris Dartmouth Psychiatric Research Center, Howard University, Institute of Psychiatry (King College de Londres) et de l'Université de Melbourne.

Whitley est toujours disponible pour discuter le rétablissement et la stigmatisation avec des parties intéressées, et espère un jour vivre dans une société où les personnes atteintes de maladie mentale peuvent réaliser leur potentiel et avoir leurs droits en tant que citoyens, libres de la peur et de la stigmatisation.

La journée Bell Cause pour la cause

Lors de la Journée Bell Cause pour la cause, le pays entier a parlé. Vos actions ont permis à Bell d’investir plus d’argent en santé mentale. Cela nous aide à nous rapprocher davantage d’un pays libre de toute stigmatisation.

Découvrez où vont les fonds

Le Fonds communautaire Bell Cause pour la cause

Le Fonds communautaire Bell Cause pour la cause se consacre à améliorer l’accès au soutien et aux services pour les personnes vivant avec la maladie mentale à travers des initiatives locales et des organismes communautaires dans les collectivités de partout au pays.

En savoir plus