Stefie Shock

Stefie Shock est un auteur-compositeur-interprète, multi-instrumentiste, réalisateur et DJ québécois. Il a publié huit albums depuis 2000. Reconnu et récompensé pour son travail de composition et d'écriture, il se démarque également sur scène, où ses concerts énergiques et festifs ont été chaudement accueillis des centaines de fois.

Né le 9 mars 1969 à Montréal, il débute son parcours musical à l’âge de treize ans à la batterie, son instrument de prédilection. Il s’intéresse également au DJing alors qu’il collectionne les singles du moment, se passionnant à les remixer à l’aide de moyens rudimentaires. Telles sont les bases de son travail d’auteur-compositeur qu’il entreprend à l’âge de vingt ans avec des moyens tout aussi rudimentaires.

Comme il n'avait jamais écrit de paroles de chansons, jamais pensé chanter et jamais vraiment joué de guitare, les débuts sont modestes. Il enregistre néanmoins une chanson l'année suivante, diffusée dans quelques radios communautaires. Il se procure au gré des rentrées d'argent de l'équipement lui permettant de réaliser lui-même sa musique et finit par enregistrer un album démo autoproduit qu'il lance dans une boîte de nuit où il travaille comme DJ depuis quelques années. De fil en aiguille des producteurs s'intéressent à lui et il finit par signer un contrat de disques et part enregistrer son premier vrai album à Londres en 1999 avec le réalisateur français Dimitri Tikovoï. Presque rien sort le 11 avril 2000, acclamé par la critique qui parle d'un artiste original et novateur. Sa première tournée le consacre déjà comme bête de scène et il reçoit le prix Wallonie-Bruxelles en Belgique (devenu Rapsat-Lelièvre) et le prix Félix-Leclerc des Francofolies de Montréal en 2002.

En 2003, Shock sort l'album Le décor, qui devient rapidement disque d'or, et en profite pour signer un contrat avec Warner Music France. Avec des ventes frôlant le disque platine, plusieurs simples qui tournent beaucoup à la radio, notamment L'amour dans le désert et Un homme à la mer, et une tournée d'une centaine de concerts, il se rend au gala de l'ADISQ de 2004 avec huit nominations, le sommet cette année-là. Il repart avec le Félix pour l'album pop-rock de l'année.

En 2006 paraît l'album Les vendredis qui permet à Stefie Shock de récolter deux numéro un de suite au palmarès BDS avec les chansons Ange gardien et Pixels flous. De sérieux ennuis contractuels viennent ensuite porter ombrage à la promotion du disque, et mènent à la sortie en 2009 de Tubes, remixes et prémonitions, une compilation de succès et de remixes exécutés par Shock lui-même.

Au printemps 2011 sort La mécanique de l'amour, un disque où Shock joue presque de tous les instruments en plus d'assurer la réalisation en compagnie de son fidèle acolyte Mathieu Dandurand, en poste depuis la tournée du premier album. Porté par le premier extrait Un jour sur deux, qui fut la chanson la plus jouée en 2011 à Radio-Canada, en plus de remporter un prix Socan pour sa grande diffusion globale, l'album est encore une fois encensé par la critique.

En octobre 2014 est sorti l'album Avant l'aube, une collection de chansons rythmées aux textes introspectifs et percutants, typiques de Stefie Shock. Il s'est aussi permis le plaisir de reprendre une chanson de Leonard Cohen et une d'Alain Bashung, dans l'esprit des nombreuses reprises qu'il a déjà faites auparavant, c'est-à-dire en se les appropriant afin de leur donner une toute nouvelle dimension. 2016 marque la sortie de l'album de chansons de Serge Gainsbourg Douze belles dans la peau, afin de commémorer les vingt-cinq ans de la disparition de ce grand auteur-compositeur. À l'image de l'univers féminin de Gainsbourg, Shock s'est entouré de douze chanteuses et actrices pour des duos originaux et réalisés avec sa signature habituelle et particulière. Le reste de l'année sera consacré à la tournée suivant cette parution

En mars 2019 paraît l'album Le fruit du hasard, lancé avec le premier extrait radio As-tu deux minutes, issu d'un échantillonnage d'une chanson de Pauline Julien écrite par Michel Tremblay et qui aborde le thème de l'anxiété. La comédienne et auteure-compositrice-interprète Sonia Cordeau, aussi amoureuse de Stefie, y participe à la hauteur de deux duos dont la reprise de la chanson Bye Bye Bye du groupe montréalais Plants and Animals. Stefie enregistre par après avec Joli-Bois, le groupe de Sonia, un album de compositions de Noël en qualité de batteur et bassiste. L'album Vert forêt sort le 15 novembre, et une série de concerts se tient en fin d'année au théâtre La Petite Licorne.

Également à l’automne, il enregistre une reprise de la chanson Marcia Baïla des Rita Mitsouko, une de ses chansons françaises préférées.

En 2020, un remix de la chanson Comme d’habitude tirée de l’album Le fruit du hasard réalisé par le beatmaker RealMind se retrouve sur les palmarès en février alors que le 8 mai sort une reprise de la chanson Juste une p’tite nuite des Colocs afin de commémorer les 20 ans de la disparition de l’auteur-compositeur-interprète Dédé Fortin. La version Shock est plus lente, plus grave, néanmoins très dansante.

Fin 2020, une compilation sur vinyle, le premier microsillon de Stefie Shock, Presque tout Vol. 1, paraît le 27 novembre. Le titre fait référence à son premier album Presque rien (2000). Onze chansons sélectionnées par Stefie lui-même, avec quelques retouches de mixage, une version inédite, un remix personnel et une version alternative déjà parues sur Tubes, remixes et prémonitions (2009), et six versions originales. L’idée était de rassembler ce qu’il considère avoir fait de mieux jusqu’à présent, histoire peut-être de faire un peu de ménage avant les nouvelles créations prévues en 2021.

Stefie Shock