Tyler Simmonds

Tyler est un enfant excessivement sensible et souvent à fleur de peau. Être en groupe lui procure beaucoup d’anxiété et il éprouve parfois des sentiments dépressifs. Dans sa tête, il est convaincu qu’il en est ainsi pour tous les autres enfants. En vieillissant, Tyler porte en lui un peu de tristesse, possiblement par excès d’empathie pour le monde extérieur. Il a en effet du mal à dormir tant il s’inquiète pour le sort des autres. Vers ses 17 ans, il ne se sent plus à sa place et ne parvient pas à trouver un sens à sa vie. Avoir des pensées suicidaires effraie Tyler, qui navigue sur Internet pour essayer de trouver ce qui lui arrive. On y parle d’anxiété et de dépression. Il décide de montrer le fruit de ses recherches à ses parents qui ont du mal à en venir à ce même constat. Ils avaient en effet remarqué l’hypersensibilité de leur fils mais croyaient qu’il s’agissait de sa nature. Souhaitant le bonheur de Tyler, ils vont sans hésiter à la rencontre de professionnels de la santé qui pourront l’aider.

La quête de la médication appropriée et du psychologue assorti à la personnalité de Tyler s’échelonne sur quelques années. Pendant ce temps, ce dernier développe plusieurs mécanismes qui lui permettent de se sentir mieux. Le yoga, la méditation, la pratique des sports et les sorties en nature figurent parmi les moyens alternatifs qui permettent à Tyler de composer avec sa maladie. En orientant davantage son existence vers la spiritualité, il affirme aussi avoir trouvé une plus grande paix intérieure. Malgré tout, il doit accepter que la vie soit comme une vague, constituée de hauts et de bas. Certaines journées sont ainsi plus sombres que d’autres, mais Tyler veille à ce la dépression ne l’entraîne pas dans un état de désespoir. Avec sagesse, il parvient à voir le côté positif de ses enjeux de santé mentale. Selon lui, il est ainsi davantage connecté sur lui-même que la moyenne des gens. Également, sa grande sensibilité nourrit constamment sa nature créative, pour le plus grand bénéfice des courts métrages qu’il conçoit avec passion.

La journée Bell Cause pour la cause

Lors de la Journée Bell Cause pour la cause, le pays entier a parlé. Vos actions ont permis à Bell d’investir plus d’argent en santé mentale. Cela nous aide à nous rapprocher davantage d’un pays libre de toute stigmatisation.

Découvrez où vont les fonds

Le Fonds communautaire Bell Cause pour la cause

Le Fonds communautaire Bell Cause pour la cause se consacre à améliorer l’accès au soutien et aux services pour les personnes vivant avec la maladie mentale à travers des initiatives locales et des organismes communautaires dans les collectivités de partout au pays.

En savoir plus